YOUR COUNTRY RADIO STATION
For Country Music lovers & Bikers
ECOUTER LA RADIO ICI
 
Vign_banniere3
 
Vign_god-bless-america
 
Vign_chroniques_cd_presentation_2_
 
Vign_p8_3

LES DERNIERES CHRONIQUES SE TROUVENT AU BAS DE CETTE PAGE

 

                                                    Chroniques CD *Année 2014*

 
Vign_steve

STEVE SCOTT COUNTRY « THOSE TEARS I'VE CRIED » - 2014


Quand j'ai mis la galette dans la platine, je me suis plutôt retrouvé avec un soufflé qui venait de retombé. La seule chose positive de cet album est qu'il y a de jolies mélodies, mais alors la voix est d'une faiblesse incroyable. Pas de puissance, pas de coffre, et une production très faible. Le son n'est même pas à la hauteur des années 80 ! Bref, très faible...
Chez bonita records
Note: 3/10
Style: americana / country

 
Vign_garth

GARTH BROOKS « BLAME IT ALL ON MY ROOTS »

Encore un coffret Garth Brooks, me direz vous. Oui, mais celui-ci est annonciateur du retour de la superstar. 5 Cds et 1 DVD. Côté Cds, 1 de reprise de classiques de la country, 1 de rock, 1 soul, et 1 mélange. Ce qui permets de comprendre l'ampleur du talent du gars. Mais ce qui m'intéressaitt surtout, c'était ce fameux DVD en live au Wynn de Las Vegas. Un one man show époustouflant. Seul avec sa guitare à raconté l'histoire de la country music, de sa vie, de ses influences, avec des sketchs, et surtout des morceau en guitare acoustique époustouflant. Seul GB peut attirer un tel public et être plus de 2 heures seul face à ces gens en plein délire. GB est un artiste complet. Et cerise sur le gâteau quelques duo avec sa femme Trisha Yearwood tout simplement hallucinant. Oui Garth Brooks est de retour ! Enfin..il n'est jamais vraiment parti étant donné les dizaines e nouveaux titres enregistrés pendant sa retraite !!! Go GB.
Note: 10/10
Style: Country
Influence: Garth Brooks n'a pas d'influence, IL influence!

 
Vign_Eric-Paslay-GotCountryOnline1

ERIC PASLAY « ERIC PASLAY » - 2014

Il a écrit pour les plus grandes stars, car c'est lui aussi un songwriter de renom, mais ce qui frappe le plus à l'écoute d'Eric Paslay, c'est à la fois les compositions hypers travaillées, pleines de finesses et de subtilité, mais en même temps une voix pas franchement à la hauteur. On se dit que ces mêmes titres seraient parfait pour Keith Urban, Brooks & Dunn, etc...Alors c'est un peu frustrant. Des titres comme « country side of heaven » sont terribles, mais avec cette petite faiblesse vocale. Il a autour de lui les plus grands musiciens de studio nashvilliens, et la production est parfaite. On a grand plaisir à écouter l'album, mais y reviendra-t-on?
Chez Humphead country
Note: 6,5/10
Influences: KU, Brad Paisley...Florent Dufour - French Association of American Music

 
Vign_Jon-Pardi-Album

JON PARDI « WRITE YOU A SONG » -2014


Jon Pardi est un songwriter de Californie, et sa voix très nasillarde ferait plus penser à un Texan. (Un petit côté Hank III). Les compositions sont rondementmenées, ainsi que l'interprétation, et la présence de fiddle, banjo et steel dans cette country contemporaine est la bienvenue. Tous les titres sont bons, plutôt rythmé, à l'image de « Why i can't put down ». Voilà donc une belle surprise en ce début d'année qui démontre encore une fois que la country est américaine, et non pas nashvillienne ou texane. C'est du pur honky tonk hyper travaillé qui vous donne une pêche d'enfer, une sorte de Hank Williams moderne! I want Jon write a song for me!
Chez Humphead record
Note: 8,5/10
Style: Honky Tonk
Influences: Hank WilliamsFlorent Dufour - French Association of American Music

 
Vign_HOME_FREE

HOME FREE « Crazy life » - 2014


Ouah, à l’annonce de la sortie de cet album, j’étais enthousiasmé à l’idée de pouvoir découvrir des tubes et standards country interprétés a capella. Sélection rigoureuse, « Any way the wind blow », le « your man » de Josh big voice Turner, l’excellent « Jump right in » des géniaux Zac Brown, « Ring of fire » de maître Cash au récent « A little bit of everything » de Keith Urban, Hunter Hayes…11 interprétations plus tard, à la fin de « Crazy life », une seule pensée, stop, assez, pitié, arrêtons le massacre, toutes les chansons sont bourrées de boîtes à rythmes qui assassinent les compositions, les voix sont plus que limites, les harmonies mal placées, hauts perchées, le tout rendant incohérent cet opus. Tous les morceaux sont passés à la machine et se ressemblent, je n’arrive pas à sauver un seul d’entre eux. Pourquoi avoir truffé les titres d’effets sonores alors que l’on prétend nous proposer des versions a capella ? L’idée était sans nul doute intéressante, mais le résultat est raté.
Note : 3 / 10
Chez columbiaPatrick Orsatelli - French Association of American Music

 
Vign_ERIC_CHURCH

 ERIC CHURCH « THE OUTSIDERS » - 2014


Eric Church a réussi, en 3 albums à devenir, une star de la country rock. Son troisième album fait partie des tous meilleurs albums du genre, alliant originalité et interprétation parfaite. Inutile de préciser que ce numéro 4 est attendu comme le loup blanc. So, rien avoir avec le précédent, les 12 titres partent dans tous les sens, tous les styles, parfois heureux comme « Talladega » ou « Cold one » mais le plus souvent très mal inspirés, décousus et peu réjouissants, certains mêmes franchement mauvais like « The joint ». Dire que cet opus est une déception est un euphémisme, je ne comprends tout simplement pas, quand on surfe sur l’excellence, pourquoi dériver à ce point ? C’est incompréhensible. Un album à vite oublier.
Note : 4 / 10
Chez emi records.Patrick Orsatelli - French Association of American Music

 
Vign_JOSH_THOMPSON

JOSH THOMPSON « TURN IT UP » - 2014


Deuxième opus pour le natif du Wisconsin,  même style, même genre, on ne change une recette qui marche et qui avait ma foi fort bien fonctionnée. On se laisse vite attiré par les refrains de «  Turn it up » ou les excellents « Cold beer with your name on it » ou « Wanted me gone ». Comme sur le précédent opus, l’album s’enlise un peu par un manque d’originalité de certains titres comme « Drink drink drink » ou « Hank crankin’people ». Néanmoins, un bon cd est une galette que l’on aime réécouter fréquemment et c’est le cas de celui-ci, l’ensemble est globalement réussi et nul doute que certains morceaux ne manqueront pas de rythmer votre été.
Note : 7 / 10
Chez show dogsPatrick Orsatelli - French Association of American Music

 
Vign_COLE_SWINDELL

COLE SWINDELL – « COLE SWINDELL » - 2014


Co-écrivant 11 titres sur les 12 de cet opus, Mr Swindell nous livre son premier album. Habitué des studios country, songwriter de talent, c’est pour sa pomme que ce georgien a œuvré, et fort bien, car cet opus donne une pêche terrible. Bien sur, « Chillin’it » tourne avec succès sur la bande radio us depuis quelques semaines mais ce titre n’est pas le seul intérressant. Si le style reste pop rock, avec des structures parfois ressemblantes, on prend beaucoup de plaisir à écouter ces compositions. « Hey y’all » suivra prochainement le succès de « Chillin’ it », « Get up », co-écrit avec Luke Bryan, tournera immanquablement sur vos platines durant l’été, qui s’annonce chaud avec une telle galette.
Note : 6 / 10
Chez warnerPatrick Orsatelli - French Association of American Music

 
Vign_sheryl_crow

SHERYL CROW « FEELS LIKE HOME » - 2014

On ne présente plus Sheryl Crow, star incontestable et incontestée de la pop, on sait moins qu’elle est fan de country music, sa voix se prêtant plus à la pop, c’est un pari osé que la songwriter prends avec un album aux accents country. Si le style ne se reconnait pas vraiment sur le morceau d’ouverture « Shotgun », il n’en demeure pas moins excellent, tout comme le hit single « Easy ». C’est à partir de « We oughta be drinkin’ » que l’on plonge dans le bain country, pedal steel chatoyant sur « Callin’me when i’m lonely », que dire de « Waterproof mascara » excellent et co-écrit avec Brad Paisley, à part génial. « Crazy ain’t original » est une perle, tout comme « Stay at home mother », nul besoin de nous proposer « Best of times » pour enfoncer le clou estampillé country, trop classique et pas dans son style du tout. La version pop de Miss Crow est excellente, la version country est jouissive.
Note : 8 / 10
Chez old green barnPatrick Orsatelli - French Association of American Music

 
Vign_kevin_fowler

KEVIN FOWLER « HOW COUNTRY ARE YA » - 2014

Bientôt 15 ans que « Beer, bait and ammo » est sorti, un bail que ce texan pur et dur représente avec talent le style country le plus représentatif du genre. Rare sont les texans ne connaissant pas ce fin chasseur tellement il a écumé les scènes de ce bel état. Oui, Kevin Fowler est une star, un génie de la country, il en est la définition même. Son style, ses albums sont invariablement excellents depuis le début de sa carrière, il est l’assurance tous risques de la country. Les paroles sont parfois limites, les risques aux niveaux des compositions sont faibles même si l’originalité n’est pas absente, les titres de Kevin ne laissent pas insensibles et vous feront sourire à coups surs. Sur scène, sur cd, la patte de Mr Fowler est éfficace et réjouissante. Cet opus est comme d’habitude très bon, dans la droite lignée que le texan s’est fixée, prendre la vie du bon côté, so, enjoy.
Note : 8 / 10
Chez Kevin fowler recordsPatrick Orsatelli - French Association of American Music

 
Vign_dierks_bentley

DIERKS BENTLEY « RISER » - 2014


Les cheveux sont devenus plus courts depuis 2003 et son gold single « What was I thinkin », l’image est plus lisse, le sex appeal du natif de l’Arizona est également devenu une notion commerciale. Il reste que le talent du jeune homme est immense, chaque album est un enchantement, les titres surfent sur des styles différents, tantôt country rock, tantôt bluegrass, puis pop…bref ce garçon est inclassable sinon dans la case phénomène. Ce septième album est , comme les précédents, excellents, vous y trouverez, comme d’habitude, des petites perles comme « Here on earth », les festifs « Drunk on a plane » et « Sounds of summer », le génial « Back porch » qui a failli brûler les enceintes de ma voiture, bref, que du bon, as usual…Le seul bémol ? Qu’il ne finisse plus ses albums pas un titre aux accents bluegrass. Un vrai et bon artiste country, fermez les yeux et piquez au hasard un de ses albums, vous ne serez pas déçu.
Note : 9 / 10
Chez capitolPatrick Orsatelli - French Association of American Music

 
Vign_rascal_flatts

RASCAL FLATTS « REWIND » - 2014


La machine à dollars est de retour. Chaque année, nous avons droit à la déferlante du trio magique, entre deux guests ou soundtrack comme Cars ( en reprenant du Chris LeDoux ), on les entends même sur les ondes européennes (Banjo), bref, voici la locomotive de la country pop, musique multi générationnelle et gueules d’anges, la recette idéale pour créer du hit single. Mais, il n’empêche que cela fonctionne, même sur des oreilles averties, car les mélodies sont là, tranchantes, puissantes, comment ne s’enflammer sur « DJ tonight » ou mieux, « Powerful stuff », véritable bombe, capable de conquérir tous les charts mondiaux. Comme sur chaque opus, on a droit à notre petite balade mélancolique « The mechanic », réussie, comme d’habitude, mais aussi à notre raté « Honeysuckle lasy », trop rock pour ces trois-là. En résumé, c’est encore très bon, très agréable à écouter, encore un album qui tournera sans discontinuer sur votre platine, jusqu’au prochain, en 2015, qui prendra probablement le relai.
8 / 10
Chez big machinePatrick Orsatelli - French Association of American Music

 
Vign_david_nail

DAVID NAIL « I’M A FIRE » - 2014


Troisième opus pour ce talentueux natif du Missouri, même verve, on ne change pas le bon filon depuis « Memphis » en 2002. Souvent classé dans la pop, il n’en reste pas moins un artiste country et c’est tant mieux, car la country, c’est aussi ce genre là. 11 titres dont 2 duos, « When they’re gone » avec Little Big Town, co-écrit par le très talentueux Brett Eldrege, aux superbes harmonies vocales et le célébrissime « Galveston » avec Lee Ann Womack, une merveille. « I’m a fire » dont je recommande les paroles à tous les gars soucieux de déclarer leur flamme…et au demeurant, un excellent morceau. Soupoudrez le tout d’un « Broke my heart » ou d’un « Burnin’red », vous obtiendrez les ingrédients d’une galette succulente.
Note : 8 / 10
Chez mca nashvillePatrick Orsatelli - French Association of American Music

 
Vign_mirandalambert

MIRANDA LAMBERT « PLATINUM » - 2014

Faut bien reconnaître qu’après des débuts en 2004, la finaliste de nashville star 2003, nous a gratifiés de quelques moments inoubliables. Mais il est aussi vrai qu’elle est très inconstante, alternant le très bon et le très moyen, c’est ce qui caractérise ses albums. On attend un vrai album homogène et inventif. Elle l’avait presque réussi avec « Revolution » mais on reste toujours sur notre faim avec la texane. Sa participation aux Pistol Annies est certes intéressante, mais le trio ne renverse pas les montagnes, loin de là… So quid de ce nouvel opus et ses 16 titres, ce qui est largement au-dessus de la moyenne, un bon point donc pour commencer. La distribution ne va d’ailleurs pas s’arrêter car cet opus est un diamant brut, je me surprends moi-même à l’écrire mais là, c’est une claque. Tout y passe, mélodies, différents styles, du western swing avec une collaboration des Time Jumpers au variéto pop du duo avec carrie underwood, en passant par les incontournables Little Big Town dont l’association est éblouissante sur « Smokin’ and drinkin’ », bien joué, elle inclus ces univers au travers d’artistes reconnus et s’y fond avec une facilité déconcertante. Les interprétations sont justes parfaites, on surfe de morceaux en morceaux, sur des genres et des orchestrations différentes, rien ne se ressemble et toutes les compositions sont ajustées à la voix de la texane, du sur-mesure !! A part « Girls », somme toute le titre le plus conventionnel de tous, il se passe quelque chose sur chaque titre. A partir d’aujourd’hui, je conseillerai cet album à toutes les personnes désireuses de découvrir la country music et ses différentes façettes, une grande partie est représentée dans cette succulente galette. Une énorme surprise.
Note : 9 / 10
Chez rcaPatrick Orsatelli - French Association of American Music

 
Vign_saraevans

SARA EVANS « SLOW ME DOWN » - 2014

Beaucoup d’attentes sur cet opus de Sara tant son précédent fut décevant. « Slow me down » ouvrant les 11 morceaux est convaincant à défaut de transcendant. La force de Mrs Evans est de transmettre de l’émotion, sa voix, à la fois puissante et suave, a le don de vous procurer des frissons, et c’est bien ce qui manque sur cet album. Oui, l’ensemble est plutôt agréable mais les bonnes surprises sont rares et le tout est lisse. Le duo « Not over you » avec Gavin Degraw n’est pas cohérent malgré une composition sympa. Côté satisfactions, « Sweet spot », « Good love is to find » et « Revival » sur lesquels on retrouve un peu de la Sara qui nous faisait frissonner. « Put my heart down » conclu le rayon des sourires, on oubliera vite le reste de la troupe, et c’est bien là le souci, à ce rythme-là, nous allons finir pour lui tourner le dos, avec un tel talent, ce serait bien dommage.
Note : 5 / 10
Chez rcaPatrick Orsatelli - French Association of American

 
Vign_donwilliams

DON WILLIAMS « REFLECTIONS » - 2014

On ne compte plus les fabuleux albums, les titres en hauts des charts, les récompenses aux USA et en UK. Don Williams est assurément LE chanteur country, inimitable et formidable. Star en Irlande, Australie ou en Scandinavie et bien sûr aux Etats-Unis, de la génération de Willie Nelson, il n’a pas la reconnaissance de ce dernier, et pourtant….Sur ces 10 titres, on retrouve les thèmes chers au texan, famille, amour, intégrité, travail. Il est bien sur impossible de distinguer un morceau par rapport aux autres, quand la première note du premier track résonne, on ne décolle pas jusqu’au dernier. On peut simplement distinguer « Talk is cheap » déjà interprété par Alan Jackson. Cet opus vient s’ajouter aux 30 autres, tous magnifiques, remplis de bonheur, celui que nous procure depuis de nombreuses années ce grand monsieur, très grand.
Note : 9 / 10
Chez sugar hillPatrick Orsatelli - French Association of American Music

 
Vign_caseyweston

CASEY WESTON « FIND THE MOON » - 2014


Issue de « The Voice » où elle fut finaliste de la première saison, cette jeune fille de 22 ans nous propose son premier opus comprenant 13 titres, écrits ou co-écrits par la native de Floride. Si « Happy » est commercial mais bigrement efficace, on s’attarde sur « Heart don’t fail me now » ou « Headed west » qui révèlent la sensibilité certaine de la songwriter. Les bonnes surprises s’enchaînent puisque « Cigarettes & whiskey » et « Like you » tapent dans le mille, mais c’est à la fin de l’album que l’on retrouve le très beau «  Ain’t life beautiful that way » à l’interprétation parfaite où l’on prend toute la mesure du talent  de la jeune artiste, un régal. Le bonus track « The good times » n’est pas en reste et clôture une galette très agréable et met sur les rails une future star de la country music.
Note : 7 / 10Patrick Orsatelli - French Association of American Music

 
Vign_danafuchs

DANA FUCHS « BLISS AVENUE »

Ce qui frappe bien évidement chez Dana Fuchs, c’est sa très forte personnalité qui transpire à travers ses compositions, variées, où sa voix éraillée fait merveille. Blues, rock, countrty, tout y passe avec bonheur, parfois jouissif comme « Livin’ on Sunday » ou « So hard to move ». En fait, il est impossible d’être déçu par cet opus tant on se laisse envoûter par la voix de Dana, l’entente semble parfaite avec son compagnon d’écriture, Jon Diamond. On retrouve parfois un son seventies qui colle parfaitement à sa voix. Seul le « Bliss avenue » en ouverture peut surprendre, le reste, c’est du tout bon, si vous adhérez à cet univers, vous allez sans nul doute vous régalez.
Note : 8 / 10
Chez Ruf.Patrick Orsatelli - French Association of American Music

 
Vign_nalson

WILLIE  NELSON « BAND OF BROTHERS » - 2014

Et un de plus pour l'ami Willie. Mais le voilà revenu à  un registre plus traditionnel, plus « Willie grande époque ». Des titres honky tonk, ou western swing comme « used to her » magnifiquement interprété par notre octogénaire et son band: Eddie Bayers à la batterie, Mike Johnson à la steel ou encore Bobby Terry à la guitare, le tout produit  par l'immense Buddy Cannon (le père de Melonie). A noter « The git go » en duo avec Jamey Johnson.

La légende vivante est toujours bien là, à l'image de son magnifique « band of brothers », une sublime valse. Et en plus, il compose
la plupart de ses titres et parfois fait appel à des songwriters de renoms: Billy Joe Shaver, Gary Nicholson, Bill Anderson et bien évidemment
Buddy Cannon. Cet album est génial, et on se fait prendre dans l'ambiance, et je pense que même ceux qui n'aiment pas trop la voix nasillarde (le twang) de Willie, apprécieront à sa juste valeur ce CD qui respire le talent.

Chez Sony Music

Note: 8/10

Influences: Merle Haggard

© 2011 Wild Country Radio Show